Les mots de passe 2018-2

 

Agrippine

Bonjour à tous !

Claude donc  épousa en premières noces Plautia Urgulanilla, dont il eut un fils, mort en bas âge, et une fille qu'il fit exposer, la soupçonnant d'être le fruit d'un adultère. Il se maria ensuite à Ælia Pætina dont il eut une fille, Antonia. Il s'allia ensuite à Messaline dont il eut deux enfants, Octavie (née en 40, future épouse de Néron) et Britannicus (né en 41), qui fut éclipsé puis empoisonné par Néron. En quatrièmes noces, il épousa sa propre nièce Agrippine la Jeune.
Il mourut en 54, peut-être empoisonné à l'instigation d'Agrippine, après avoir, sur ses conseils, adopté le fils de celle-ci — Néron — et fait passer ce dernier, en le mariant à sa fille Octavie, devant son propre fils pour la succession.
                                         
                     
Statue d'Agrippine la Jeune trouvée à Orante en 1885.

Ces événements le firent mépriser par les anciens auteurs. Les historiens les plus récents tendent à tempérer leur opinion.
Très instruit, Claude aurait aussi écrit une histoire des Étrusques, en plusieurs volumes, aujourd'hui perdue.

Notre mot de passe sera cette semaine le nom de sa 4ème épouse qui fit probablement empoisonner Claude!

Bon tournoi,

Jamoni
(mot de passe du 21 mars 2018)

Lugdunum

Bonjour à tous.

Claude étendit la citoyenneté romaine à de nombreuses cités dans les provinces, notamment en Gaule où il était né. Sensible aux demandes des notables gaulois, il obtint en 48 du Sénat que ceux-ci pussent accéder aux magistratures publiques de Rome et donc au Sénat romain. Reconnaissants, les délégués des nations gauloises firent graver son discours sur une table de bronze, la Table claudienne, laquelle fut placée dans le Sanctuaire fédéral des Trois Gaules à Lugdunum. On en retrouva deux fragments en 1528 : ils sont aujourd'hui conservés au musée gallo-romain de Fourvière à Lyon.

En 47, il fêta les jeux séculaires, selon la nouvelle date établie par Varron pour la fondation de Rome.

Cependant tout au long de son règne il fut perçu comme vulnérable par la noblesse romaine. Il fut ainsi poussé à chercher en permanence à consolider son pouvoir, aux dépens des sénateurs en particulier. En 49, il bannit les Juifs de Rome pour prosélytisme actif.

Dans sa vie personnelle, il connut de nombreuses épreuves et son dernier mariage le mena à la mort.

Notre mot de passe sera le nom latin de Lyon, la ville natale de Claude: Lugdunum

Bon tournoi,

Jamoni

(mot de passe du 14 mars 2018)

Claude

Bonjour à tous, découvrons aujourd'hui le successeur de Caligula: Claude ...

Claude (1er août 10 av. J.-C. - 13 octobre 54) est le quatrième empereur romain et régna durant 14 ans   de 41 à 54 apr. J.-C.
Né à Lugdunum (Lyon) en Gaule en 10 av. J.-C., fils de Drusus et d'Antonia la Jeune (elle-même fille de Marc Antoine et d'Octavie), il fut le premier empereur né hors d'Italie. Il succéda à Caligula en 41 en devenant le quatrième empereur de la dynastie julio-claudienne alors qu'il avait déjà une cinquantaine d'années.
Il apparaissait peu probable que Claude devînt empereur : il était bègue et sa famille l'avait jugé incapable d'exercer une fonction publique jusqu'à ce qu'il devienne consul de son neveu Caligula en 37. Son infirmité le sauva cependant peut-être des purges dans les familles nobles romaines qui eurent lieu durant les règnes de ses deux prédécesseurs, lui permettant de se trouver en position d'être nommé empereur après l'assassinat de Caligula : il était alors le dernier homme de sa famille. Il accéda au pouvoir en comblant de cadeaux (donativa) les cohortes prétoriennes, inaugurant ainsi un nouvel usage.

                       https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b2/Claudius_Pio-Clementino_Inv243.jpg/594px-Claudius_Pio-Clementino_Inv243.jpg
Buste de Claude en Jupiter. Marbre, œuvre romaine, vers 50.

Malgré son manque d'expérience politique, Claude se montra un administrateur capable et un grand bâtisseur public.
Son règne vit l'Empire s'agrandir : cinq provinces s'ajoutèrent à l'Empire, dont la « Bretagne » (Britannia en latin) en 43 — où il se rendit pour obtenir les triomphes, se voyant ainsi décerner, ainsi qu'à son fils, le surnom de Britannicus —, la Lycie, la Maurétanie, le Norique et la Thrace. Il s'intéressa personnellement aux affaires publiques, se penchant sur les lois et présidant des procès publics. Il alla jusqu'à publier vingt édits par jour.

Claude sera notre mot de passe de la semaine!

Bon tournoi à tous,

Jamoni
(mot de passe du 07 mars 2018)

Incitatus

Bonjour à tous! Revenons au successeur de Tibère dont je vous avais dit qu'il était...bien connu pour une histoire de cheval, .... Caligula donc ! C'est le nom de ce fameux cheval qui sera notre mot de passe de la semaine !
Bon tournoi à tous,

Jamoni

Une folie nommée Incitatus
    À son cheval favori Incitatus, outre une écurie de marbre et une mangeoire en ivoire, Caligula  fit donner une troupe d’esclaves et du mobilier. On dit même qu’il projetait de le faire consul , mais qu'il voulût faire, vraiment, de son cheval favori un consul n'est certainement qu'une légende. Il a aussi été dit que Caligula prétendait que son cheval était une « combinaison de tous les dieux » et devait être adoré comme tel. Il n'est pas exclu que cela ait constitué une provocation volontaire envers les sénateurs pour critiquer leur peu d'activité!
Le cheval aurait également « invité » des dignitaires à partager sa table, et avait une maison avec des serviteurs pour entretenir de tels invités.
        « La veille des jeux du cirque, il ordonnait à des soldats d'imposer silence à tout le voisinage pour que rien ne troublât le repos de son cheval Incitatus. Il lui fit faire une écurie de marbre, une crèche d'ivoire, des housses de pourpre et des licous garnis de pierres précieuses. Il lui donna un palais, des esclaves et un mobilier, afin que les personnes invitées en son nom fussent reçues plus magnifiquement. » (extrait de Suétone- Vie des douze Césars - "Vie de Caligula")
    Ce serait la veille de cette nomination supposée que sa garde prétorienne l'aurait assassiné en l'an 41.

(mot de passe du 21 février 2018)

Macron

Bonjour à tous! Revenons un peu sur nos pas ... Tibère avait un homme de confiance... à qui il laissa la bride sur le cou lors de son exil à Capri, mais qui trahit sa confiance pour devenir l'exécuteur des basses oeuvres de Caligula ! C'est cet olibrius qui nous servira de mot de passe cette semaine... son nom ?

Préfet du prétoire romain du Ier siècle, selon Tacite et Dion Cassius, il serait l'assassin possible de l'empereur Tibère. Les origines de ce triste sire sont inconnues, mais elles doivent être modestes. En 31, il devient préfet du prétoire après avoir lu devant le Sénat une lettre de Tibère se concluant par la disgrâce de son prédécesseur Séjan, qu'il fait arrêter par les cohortes des vigiles commandées par le préfet Graecinus Laco, puis exécuter. Il prend ensuite une part active à l'élimination de sénateurs et de chevaliers.
Tacite, Suétone et Dion Cassius lui prêtent des intrigues pour plaire à Caius, héritier possible de Tibère vieillissant et futur Caligula, comme de pousser sa femme Ennia à sembler amoureuse de Caius. En mars 37, présent lorsque Tibère eut un malaise dans sa villa du cap Misène, xxxxx l’aurait fait étouffer sous un amas d’étoffes. Suétone pour sa part ne l’incrimine pas et rapporte diverses versions de la mort de Tibère : mort naturelle ou par absence de soins, mais aussi, par empoisonnement ou étouffement sous un coussin par Caligula. Cette version est toutefois contestée par les historiens modernes, qui jugent plus vraisemblable une mort naturelle.

Caligula lui fit porter  le testament de Tibère au Sénat, et fit casser la disposition qui léguait l'empire à son jeune petit-fils Gemellus Tibère. Il avait toute l'estime de Caligula prétendant au pouvoir, mais une fois celui-ci parvenu à ses fins, et grâce à l'appui du préfet du prétoire, Caligula va prendre ses distances avec son ancien mentor, jusqu'à se moquer ouvertement de lui. L'attitude de sa femme Ennia Naevia, avec qui Caligula entretenait une relation adultère  fut un poids pour l'empereur, qui décida de se débarrasser du couple. Devenus encombrants, lui et son épouse Ennia furent forcés de se suicider sur ordre de Caligula peu après son arrivée au pouvoir. Son nom, terrible nom ... Quintus Naevius Cordus Sutorius Macron ! Quel lourd héritage....

Selon les sources, plusieurs versions de la mort de Macron s'opposent. Ce qui est certain, c'est que Macron et sa femme furent contraints de se suicider. Fernand De Visscher avance que Caligula donna à Macron le titre de gouverneur d’Égypte, bien plus prestigieux que celui de préfet du prétoire, en remplacement d'Aulus Avilius Flaccus, coupable de persécutions envers les juifs d'Alexandrie. Macron et sa femme se rendirent à Ostie afin de s'embarquer pour l'Égypte, mais arrivés sur place, ils reçurent la visite de soldats qui les sommèrent de se suicider sur-le-champ. Si la nomination au gouvernement d’Égypte n'est pas vérifiée, le suicide sur ordre de Caligula est lui bel et bien communément reconnu.

Avec ce clin d'oeil,

Bon tournoi!

Jamoni

(mot de passe du 14 février 2018)

Caligula

Bonjour à tous,

Tibère (en latin : Tiberius Caesar Divi Augusti Filius Augustus), né à Rome le 16 novembre 42 av. J.-C. et mort à Misène le 16 mars 37 ap. J.-C., est donc  le deuxième empereur romain; il régnera plus de 22 ans , de 14 à 37.  Il appartient à la dynastie Julio-Claudienne.
Descendant de la gens Claudia, il porte à la naissance le nom de Tiberius Claudius Nero, comme son père. Durant sa jeunesse, Tibère se distingue par son talent militaire en conduisant avec succès de nombreuses campagnes le long de la frontière septentrionale de l'Empire et en Illyrie, souvent aux côtés de son frère Drusus I, qui meurt en Germanie. Après une période d'exil volontaire dans l'île de Rhodes, il retourne à Rome en 4 ap. J.-C. où il est adopté par Auguste et devient le dernier des successeurs potentiels de l'empereur, se nommant dorénavant Tiberius Iulius Caesar. Il mène alors d'autres expéditions en Illyrie et en Germanie afin de remédier aux conséquences de la bataille de Teutobourg.
À la mort de son père adoptif, le 19 août 14, il obtient le nom de Tiberius Iulius Caesar Augustus et il peut lui succéder officiellement dans la fonction de princeps senatus car il est depuis 12 ans associé au gouvernement de l'Empire romain... Il met en place d'importantes réformes dans les domaines économiques et politiques, met un terme à la politique d'expansion militaire, se limitant à sécuriser les frontières grâce à l'action de son neveu Germanicus. Après la mort de ce dernier et de celle de son fils Drusus II, Tibère favorise la montée du préfet du prétoire Séjan. Il s'éloigne de Rome et se retire sur l'île de Capri. Lorsque le préfet essaie de prendre possession du pouvoir, Tibère le fait destituer et assassiner. L'empereur ne retourne plus dans la capitale où il est haï jusqu'à sa mort en 37.

Un buste de Tibère conservé à Paris au musée du Louvre.

Caligula, fils de Germanicus et d'Agrippine l'Aînée, lui succède.

Tibère a été durement critiqué par les historiens antiques tels que Tacite et Suétone, mais sa personnalité a été réévaluée par les historiens modernes comme étant celle d'un politicien habile et prudent.

Notre mot de passe de la semaine sera le nom du successeur de Tibère...bien connu pour une histoire de cheval....

Bon tournoi,

Jamoni

(mot de passe du 07 février 2018)

Tibère

Bonsoir à tous,

La succession est l'une des plus grandes préoccupations de la vie d'Auguste. Il est souvent atteint de maladies qui font craindre, à maintes reprises, une mort prématurée. Le princeps épouse en 42 av. J.-C. Clodia Pulchra, belle-fille de Marc Antoine qu'il répudie l'année suivante pour épouser Scribonia et peu après Livie.
Pendant quelques années, Auguste espère avoir comme héritier son gendre Marcus Claudius Marcellus, le fils de sa sœur Octavie, qui s'est marié avec sa fille Julia en 25 av. J.-C.. Marcellus est adopté mais il meurt jeune, deux ans plus tard. Auguste contraint alors Agrippa à épouser la jeune Julia, choisissant comme successeur son ami de confiance à qui il attribue l’imperium proconsulaire et la puissance tribunitienne. Agrippa décède avant Auguste en 12 av. J.-C., alors que se mettent en valeur pour leurs entreprises les frères Drusus, favori d'Auguste, et Tibère. Après la mort prématurée de Drusus, le princeps donne sa fille Julia en mariage à Tibère, mais adopte les enfants d'Agrippa, Caius et Lucius Caesar : ceux-ci meurent jeunes non sans suspecter une implication de Livie. Auguste, par conséquent, ne peut qu'adopter Tibère, parce que le seul autre descendant direct masculin encore en vie, le fils d'Agrippa, Agrippa Postumus, paraît brutal et dépourvu de toutes qualités, et il est pour cela envoyé dans l'île de Pianosaa .
Selon Suétone, Auguste, bien que plein d'affection envers son beau-fils, critique souvent certains aspects, mais il choisit de l'adopter pour plusieurs raisons :
    « [...] que les seules instances de Livie lui firent adopter Tibère ; ou que son ambition même l'y détermina, afin qu'un jour un tel successeur le fît d'autant plus regretter. [...] [ou plutôt qu'ayant] mis dans la balance les vices et les qualités de Tibère, il trouva que celles-ci l'emportaient. [...] dans l'intérêt de la république ; [...] un général très habile, et comme l'unique appui du peuple romain. [...] le plus vaillant et le plus illustre des généraux. [...] » ( Suétone, Vie des douze Césars, Tibère (Trad. Désiré Nisard - 1855))
                                         

Marbre de Tibère, découvert à Capri, hauteur de 2 mètres, musée du Louvre à Paris

C'est ce Tibère, fils adoptif de Auguste et futur empereur  qui nous servira de mot de passe cette semaine.

Bon tournoi à tous,

(mot de passe du 24 janvier 2018)

Jamoni

Ajouter un commentaire