Will Faulk

Will Faulk ! Ce pseudo m'a longtemps intrigué comme il en intrigue beaucoup parmi vous ! Qui se cache derrière ce pseudo et et pourquoi ce choix ?  Je vous livre ci-après ce que m'en a dit son propriétaire, Michel Jacob !

Pourquoi Will Faulk ?

 

 

Will Faulk est le pseudonyme que j'ai choisi au bridge en hommage à William Faulkner.

Car William Faulkner est peut-être mon écrivain préféré (au moins autant que Balzac, Stendhal, Proust, Toltoï ou Dickens)

 

Brièvement :

Il est né en 1897 à New Albany dans l'état du Mississippi.

Il est mort en 1962 à Byhalia dans le même état.

 

Il a vécu l'essentiel de sa vie dans le Mississippi et son œuvre littéraire se passe la plupart du temps dans cet état et souvent dans un comté fictif qu'il avait appelé le « Yoknapatawpha ».

 

Faulkner était un homme du Sud dont l'arrière grand père avait fait la guerre de sécession avec les sudistes.
Will faulk great daddy
great-grandfather, William Clark Falkner, the “Old Colonel,”

 

Durant sa vie et jusqu'à sa mort il a connu les riches planteurs (dont il n'était pas issu, sa famille était plus modeste), les petits blancs pauvres et les noirs. Il les a vu vivre ensemble. Il a connu la ségrégation raciale, les lynchages de noirs et les violences du Ku Klux Klan !

Il a vécu dans un monde d’illettrés où les loisirs des hommes étaient essentiellement l'équitation, la chasse, l'alcool et la bagarre. Jusqu'aux années 60 faire justice soi-même dans le Mississipi était naturel, les scènes de western étaient courantes, la police et les juges intervenaient peu !

 

 

William faulkner 1

William FaulknerWilliam faulkner

 

Will comte

William faulkner comtele comté fictif de  Yoknapatawpha

 

William Faulkner était l'ainé de quatre frères. On peut dire qu'il a eu deux mères qu'il a adorées autant l'une que l'autre : Sa mère légitime et une domestique noire, ancienne esclave, qui l'a élevé et que lui et ses frères appelaient Mammie Cally (de son vrai nom Caroline Barr). Faulkner n'a jamais abandonné ses deux mamans chacune jusqu'à leur mort, et il a dédié un de ses livres (« Go down Moses ! ») à Mammie Cally sa nounou noire dont il a aussi fait l'éloge funèbre.

Petit de taille il aimait monter à cheval et aurait aussi voulu être aviateur.

 

Mais sa véritable passion fut d'écrire des romans, chose que n'a jamais pu comprendre son père et beaucoup de gens du Sud qui ne comptait avant lui aucun écrivain majeur.

Son penchant pour l'alcool était grand et quand il buvait pour oublier (ses peines de cœur entre autres) il n'était pas rare qu'on le retrouve ivre mort couché la tête dans un caniveau.

Malgré son alcoolisme Faulkner a écrit de nombreux romans dont certains comptent parmi les plus grands chefs d’œuvre de la littérature mondiale.

Il a aussi écrit pour Hollywood des scénarios de filmes célèbres, des nouvelles et des poésies.

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1949.

 

Attention Faulkner n'est pas un écrivain facile.

Il m'est difficile de ne citer que quelques uns de ses romans, il y en a tant qui me plaisent mais « Le bruit et la fureur » est peut-être le plus extraordinaire de tous cependant difficile à bien comprendre!

 

D'autres se lisent un peu plus facilement comme « Sanctuaire » ou « Lumière d'août », ils sont excellents et je conseillerai de commencer par eux.

 

Enfin je citerai « Si je t'oublie Jérusalem » livre extraordinaire où deux histoires parallèles sont racontées constituant le contrepoint l'une de l'autre et où dans l'une sont décrites d'une façon indépassable les grandes crues du Mississippi.

 

Pour bien lire Faulkner il faut parfois faire des efforts mais les efforts seront largement récompensés par le plaisir qu'on éprouvera.

 

   Will Faulk

William faulkner freres
les frères Faulkner

Caroline barr the faulkner family maidMammie Cally

Citation de William Faulkner:

Pour Mammy
Caroline Barr
Mississippi
[1840-1940]
Né en esclavage et qui a donné à ma famille une fidélité sans compter ou le calcul de la récompense et de mon enfance une dévotion incommensurable et amour.

 Sur la pierre tombale de Mammy Cally, on peut lire:
The grave marker reads, "Callie Barr Clark, [1840-1940] Mammy, Her white children bless her."
La pierre tombale se lit, "Callie Barr Clark, [1840-1940] Mammy, Ses enfants blancs la bénisse."

 William faulkner le bruit et la fureur     William faulkner sanctuaire

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/05/2017